Doué-la-Fontaine, Centre de vie

> Vous êtes ici : MA MAIRIE > Projets de ville > Doué-la-Fontaine, Centre de vie

2ème rencontre des lauréats de l’AMI Centre-Bourg du Grand Ouest à Doué-la-Fontaine

Le 23 juin 2016, Doué-la-Fontaine a accueilli trois territoires lauréats de l’Appel à Manifestation d’Intérêt « Centre-Bourg : Pouancé (49), Louvigné-du-Désert (35) et Périers (50). Les communes de Guingamp (22) et Orbec (14) ont également été conviées. Cette rencontre faisait écho à la première qui a eu lieu en juin 2015 sur la commune de Louvigné-du-Désert.

Les élus comme les techniciens apprécient ces moments de rencontre et d’échange. Ils permettent de fédérer des territoires voisins qui mènent une démarche de revitalisation de leur centre-bourg.


La journée a été rythmée par un temps d’échange le matin. Chaque territoire a présenté son état d’avancement concernant les thématiques liées à la reconquête de l’habitat, la promotion de l’activité commerciale ou encore les outils et moyens de communication et concertation mis en place.

 

 

 

   L’après-midi, les élus de Doué-la-Fontaine ont entraîné les   participants à travers les rues du centre-ville afin de leur     montrer les objectifs de revitalisation. La balade s’est appuyée sur l’exposition urbaine installée dans le centre-ville et qui donne les préconisations d’aménagement pour les vingt années à venir. Cette exposition restera en place tout l’été.




Lors de cette rencontre, il a été souhaité de faire remonter au Commissariat Général à l’Egalité des Territoires (qui pilote le programme de revitalisation des centres-bourg à l’échelle nationale), les sujets problématiques pour les communes et qui limitent la progression d’un projet exigeant et ambitieux.

La conclusion de cette journée est très positive. Les communes ont une démarche à la fois similaire et différente. Si l’objectif global est le même, les priorités, elles, divergent de fait du passé historique, de l’activité économique du territoire ou encore de l’attraction touristique.

Une troisième rencontre devrait avoir lieu dans un an sur un autre territoire.

La revitalisation de votre centre-ville continue ! - Mars 2016

Le 16 novembre 2015, le Plan Guide d’aménagement proposé par Cittànova a été adopté en Conseil Municipal. Son contenu donne des préconisations d’aménagement pour les vingt ans à venir :

Actions prioritaires (dans les 5 à 10 ans) :

Place des Fontaines

Aménagement de la Place des Fontaines :

Une dimension culturelle et touristique sera attribuée à cette entrée de ville. Son rôle sera affirmé grâce à une mise en valeur de son patrimoine (le lavoir, le théâtre Philippe Noiret, l’édicule de la halte routière). Le piéton aura une place renforcée sur l’espace publique et profitera des liaisons douces pour relier le centre-ville commercial dans un premier temps, puis pour relier la Coulée Verte dans un second temps. Les véhicules seront canalisés grâce au dévoiement et des poches de stationnement seront créées à proximité immédiate de la Place des Fontaines. Les premiers coups de pelle devraient avoir lieu courant premier semestre 2017 !

Maurice Duveau

Requalification de l’îlot Maurice Duveau :

Cet îlot, enclavé en cœur de ville et proche du centre commercial de Doué-la-Fontaine, connaîtra de réelles modifications dans les cinq ans à venir. Acté en Conseil Municipal, l’école Maurice Duveau n’accueillera plus d’enfants à compter de la rentrée 2017. Cet îlot aura une fonction principale d’habitat privilégiant la mixité sociale et intergénérationnelle. Il proposera éventuellement quelques services publics ou privés.

Un Projet de Santé Territorial :

Depuis juillet 2015, la municipalité accompagne un groupe de professionnels de santé (médecins généralistes, kinésithérapeutes, infirmières, etc.) dans la rédaction d’un projet de santé. Un diagnostic de l’offre du territoire a été réalisé ainsi qu’une enquête auprès des patients dans le but de connaître leurs besoins.

 

La Place du Champ de Foire comme plateforme multimodale :

La Place du Champ de Foire ne connaîtra pas beaucoup de modifications. Elle conserva sa fonction d’accueil des différents modes de déplacements indispensable pour le fonctionnement du centre-ville. L’arrêt de bus actuel prendra la fonction d’halte routière suite à la suppression de celle Place des Fontaines. Un quai bus aux normes PMR sera réalisé en fin d’année 2016.

Dans un second temps, les circulations piétonnes seront matérialisées dans un souci de sécurisation de cette place très fréquentée par les véhicules.

Actions secondaires :

Valorisation de la Place Jean Bégault

La Place Jean Bégault connaîtra un renforcement de son activité commerciale, identifiée comme le secteur commercial privilégié. L’impact des véhicules sera canalisé et les piétons pourront circuler sereinement. Les façades et les enseignes seront travaillées dans l’objectif de révéler les commerces. Aussi, une réflexion est en cours concernant la rue Foullon. Un travail important y sera réalisé afin de relier la Place Jean Bégault à la Place du Champ de Foire en toute sécurité.

Aménagement de l’îlot Horeau

Aujourd’hui utilisé comme aire de stationnement, le potentiel de l’îlot Horeau est important. Son emplacement en cœur de ville est stratégiquement intéressant pour proposer de la densité en habitat. 

Une exposition urbaine au printemps !

Afin de poursuivre la démarche de concertation engagée avec les habitants et les acteurs locaux, une exposition urbaine prendra forme à la fin de mois de mars pour trois mois. Elle permettra à chacun de prendre connaissance des préconisations d’aménagement grâce à des panneaux d’informations situés sur les lieux en question. Des flyers seront à retirer auprès de vos commerçants ou dans les  lieux publics (Mairie, Office de Tourisme, CIAS, etc.) afin de prendre connaissance du parcours de découverte de l’exposition urbaine.

 

A vos agendas : deuxième ballade urbaine en mai

L’exposition urbaine sera complétée d’une ballade urbaine le samedi 21 mai 2016. Rendez-vous devant la Mairie à 10h00 pour partir à la découverte du visage que pourrait avoir Doué-la-Fontaine dans les années à venir.

Pensez à vous inscrire avant le 06 mai 2016, les places sont limitées (bulletin d’inscription en Mairie ou sur les flyers de la ballade urbaine) !

 

Les documents d’urbanisme en cours de finalisation

En complément de la démarche de revitalisation du centre-ville, la commune de Doué-la-Fontaine et la Communauté de Communes de la région de Doué-la-Fontaine sont en train de finaliser l’élaboration du PLUi (Plan Local d’Urbanisme intercommunal), la programmation de l’OPAH-RU (dispositif incitatif d’Amélioration de l’Habitat et de Renouvellement Urbain) et la rédaction du règlement de l’AVAP (Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine).

La rédaction de ces trois documents d’urbanisme menée de front permettra de garantir leur compatibilité et leur complémentarité. 

Les grandes orientations du scénario retenu - Juillet 2015

Doué-la-Fontaine, Centre de vie

 Un aménagement durable et cohérent

Grâce au travail mené par la commission du projet* à la balade urbaine du 6 juin 2015, mais aussi aux retours des habitant, le schéma d’aménagement a été abouti. Ce dessin du centre-ville orientera les investissements publics et privés pour les 20 prochaines années.

La réflexion menée depuis mi-avril conduit à repenser l’aménagement du centre-ville de Doué-la-Fontaine de manière cohérente et fonctionnelle. Des pôles d’activités similaires sont mis en exergue et permettent de définir les usages des équipements et espaces publics attenants.

*composée des habitants, commerçants, médecins, élus locaux, partenaires – DDT, Conseil Départemental, Conseil régional, CCI, Office de l’habitat, Association des paralysés de France -, CAUE, ABF

Pour voir les affiches de présentation, cliquez ici [pdf]

Des espaces publics partagés

Le « tout-piéton » n’a pas été retenu, pour autant, un consensus réside dans l’amélioration du cadre de vie du centre-ville par la diminution de la dominance de la voiture. Pour cela, il convient de canaliser la circulation des véhicules et de créer des cheminements doux et sécurisés.

Les espaces de déambulation et de loisirs sont rendus aux piétons, notamment sur la Place des Fontaines, qui devient à cette occasion la place culturelle et touristique du cœur de ville. La présence du théâtre et de l’office du tourisme implique de révéler cette entrée de ville à dimension communautaire.

Les commerces, services et équipements sont concentrés sur 2 places principales : Jean Bégault et Champ de Foire.

Enfin, l’ilot Maurice Duveau mérite d’être requalifié, soit dans le cadre d’une opération de création de logements répondant aux besoins actuels, soit pour une réhabilitation de l’école publique. Une réflexion plus approfondie sur ce point sera menée dès la rentrée.

 

L'amélioration de l'habitat

Concernant l’habitat, les services de la communauté de communes, a lancé une étude pré-opérationnelle sur l’habitat des centres-villes du territoire. Une analyse très poussée sur les logements, et leur statut d’occupation, permettra d’identifier les besoins du territoire en termes d’habitat. Les propriétaires de logements vacants, dégradés, voire insalubres, ainsi identifiés, se verront proposer des solutions incitatives (subventions ou défiscalisations), voire coercitives dans les cas extrêmes.

 

Fermeture estivale du local dédié au projet

Suite à la validation du schéma ci-dessus, l’architecte référente, du cabinet Cittànova, planifie et programme les actions à mener par la commune, et pointe celles qui seront à réaliser par les investisseurs privés. Des fiches actions avec plans, coupes et vues 3D permettront de donner une idée plus approfondie du devenir de notre centre de vie.

Les deux dernières permanences au local 7 place Jean Bégault seront tenues le mercredi 1er et le jeudi 2 juillet 2015. Cependant, le schéma des grandes lignes du scénario retenu reste affiché tout l’été. Une présentation publique du plan guide final sera réalisée à l’automne et sera l’objet d’une exposition qui prendra place dans la maison du projet.

Affiches de présentation [pdf]

Intervention auprès des cinquièmes du collège St Joseph - 3 juin 2015

Cécilia Madiot, chargée de projets à la Ville de Doué-la-Fontaine et Justine Kaltenbach, architecte urbaniste au cabinet Cittànova sont allées à la rencontre des collégiens de Saint-Joseph à Doué-la-Fontaine le 3 juin 2015.

La matinée a débuté avec une présentation du projet à l’ensemble des élèves ainsi qu’une sensibilisation à l’urbanisme en général et au projet de revitalisation du centre-ville de Doué-la-Fontaine en particulier.

 

Quatre questions ont été posées aux jeunes  :

• Quel(s) service(s) et/ou équipement(s) fréquentez-vous dans le centre-ville ?

 Réponses les plus fréquentes :

Collège, Boulangerie, Presse, Théâtre, Bibliothèque, Boucherie, Marché, Salle de sport St Exupéry

 

• Quel est le trajet que vous empruntez tous les jours pour aller au collège ? Et quel mode de transport utilisez-vous?

Transports majoritairement utilisés : bus et vélo

 

 

• Quel est l’endroit le moins agréable et/ou le plus dangereux dans le centre-ville de Doué-la-Fontaine selon vous?

Réponses les plus fréquentes :

Halte de bus de la Place des Fontaines : beaucoup de voitures, circulation piétonne difficile, rencontres peu rassurantes, peu esthétique, Champ de Foire (le rendre plus piétonnier), Cimetière, Rue de Taunay : dégradée, Mairie : difficile d’accès, Rue des Halles, Logements sociaux de la rue St Exupéry

 

• Quel est le plus bel endroit et/ou celui que vous aimeriez voir évoluer?

Bibliothèque, Square de l’Europe, Ruines St Denis, Eglise St Pierre, Rue de l’Image, Bassin des Fontaines, Maison Chasles, Jardin des Recollets

Et hors centre-ville : Perrières, salle Chatenay, jeux de la coulée verte, piscine et terrain de cross

A vos agendas : balade urbaine avec Cittànova le samedi 6 juin 2015

L’agence Cittànova, chargée de mener l’étude du projet centre-ville, vous propose une visite ludique, interactive et commentée sur les évolutions possibles du centre-ville. Vous pourrez ainsi visualiser les potentiels de projets de votre cœur de ville et apporter vos impressions, et suggestions pour que ce projet de revitalisation soit collectif et bénéfique au plus grand nombre. Cette balade se terminera autour d’un pique-nique en plein air. N’oubliez pas d’apporter votre panier repas !

Pour y participer, nous vous invitons à remplir le Bulletin d'inscription et de le retourner en Mairie avant le 3 juin 2015.

La commission de travail continue d’avancer - Mai 2015

Le 19  mai 2015, les personnes publiques associées au projet se sont une nouvelle fois réunies afin de continuer le travail entamé par le bureau d’étude, Cittànova, sur le diagnostic urbain du centre-ville. L’étude du fonctionnement du cœur de ville, tant au niveau des déplacements, que des espaces publics, des équipements ou de l’habitat, a été présenté de manière synthétique lors de cette réunion.

Périmètre du centre-ville

Deux périmètres d’intervention définis :

-       Un premier périmètre large intégrant le fonctionnement urbain global et plus principalement les notions d’habitat.

 -          Un second périmètre, plus restreint et plus resserré sur le centre-ville, qui intégrera les lieux d’actions prioritaires opérationnels.

 

 

 

 

Places publiquesLe rôle des places publiques

A l’échelle des places publiques, qui structurent et équilibrent le centre-ville, la trame urbaine n’est pas organisée sur une grille régulière. On y observe une absence de centralité liée au manque d’articulations entre l’ensemble de ces espaces. Dans le diagnostic, les cinq places publiques majeures qui structurent le centre-ville, sont étudiées dans le détail :

-          les vacances,

-          l’état des bâtis,

-          les commerces

-          le fonctionnement global (axe de circulation, stationnement, fonction principale, végétation, etc.).

 

La place des îlots

Enfin, l’analyse est poussée à l’échelle de l’îlot. Ils sont les fondements du centre-ville, ils le structurent et apportent une dimension historique. Les îlots sont répartis en deux catégories : ceux possédant un vide générateur de projet et ceux composés uniquement de plein. Pour chacun ont été relevés : la surface, le pourcentage de plein (bâti), le pourcentage de vide, les vacances et l’état du bâti. De cette observation précise découlent des espaces potentiels, sous forme de dent creuse existante (le vide) ou envisageable, par exemple un bâti en mauvais état, non qualitatif avec un fort taux de vacance peut faire partie du renouvellement urbain ou d’une mutation. 

 
Des problématiques et des réflexions 

Suite à cette synthèse du diagnostic urbain, les personnes publiques associées ont poussé la réflexion sur les problématiques suivantes :

 

1/ Qu’est-ce qui fait patrimoine aujourd’hui à Doué-la-Fontaine?

2/ Qu’est-ce qui fait patrimoine ordinaire aujourd’hui à Doué-la-Fontaine?

3/ Quel est l’emplacement idéal pour les équipements suivants:

* La maison des Services Publics

* L’école Maurice Duveau

* Le pôle Santé

* L’office de tourisme

* La halte de bus

4/ Quelle(s) vocation(s) pour les différentes places publiques?

5/ Faut-il une fonction par place publique?

6/ Faut-il rendre la place aux piétons en centre-ville? Où et comment?

7/ Où créer de nouvelles poches de stationnements? En centre-ville ou en périphérie?

8/ Certains flux de voitures doivent-ils être déviés? Lesquels et comment?

9/ Le patrimoine doit-il être plus valorisé? Lequel, lesquels?

10/ Faut-il mettre en réseau les éléments patrimoniaux?

11/ Faut-il séparer les circulations piétonnes et cycles des circulations motorisées? 

 

Dans l’ensemble, les quatre groupes ont une vision plutôt similaire sur l’ensemble des éléments abordés. Les notions de patrimoine rejoignent pour la plupart les lieux phares de la commune : les Arènes, la Place des Fontaines, les Ruines Saint-Denis (qui néanmoins ne seraient pas valorisées pour les 4 équipes).

Les maisons à tourelles et la Dagoberderie ressortant lorsqu’on aborde la notion de «patrimoine ordinaire».

La Maison des Services Publiques est positionnée en priorité sur la Place du Champ de Foire ou dans le futur aménagement de l’îlot Maurice Duveau.

L’école Maurice Duveau conserve sa place et sera restructurée. Une équipe propose néanmoins de ne pas lui redonner sa place en centre-ville.

A l’unanimité, l’Office du tourisme trouve sa place Place des Fontaines, en entrée de ville.

Le pôle santé doit être placé à proximité de l’hôpital actuel, selon 3 équipes.

La gare routière génère des avis partagés et variés. Les équipes l’imaginent Place des Fontaines, Place du Champ de Foire, reconsidérer l’espace des barres Maine-et-Loire Habitat qui seront éventuellement démolies ou encore à la place de la Poste actuelle.

Les places publiques doivent majoritairement conserver une polyvalence alliant commerces, services et stationnements. Des espaces sont à adapter aux piétons afin de les protéger. Proposer du tout piéton ne fonctionnerait pas au vue de l’échelle de la commune mais modérer l’emprise de la voiture en centre-ville est un point important soulevé par l’ensemble des équipes.  

 

Ces pistes de réflexion seront étudiées par le cabinet Cittànova puis arbitrées par les élus et techniciens en charge du projet.

 

 

Que se passe t-il ensuite ?

 

L’agence Cittànova va travailler sur 3 scénarii d’évolution du centre-ville afin d’en faire émerger un seul, définitif, pour lequel elle devra réaliser des fiches par action/par îlot qui guideront ainsi l’aménagement du centre-ville pour les 20 prochaines années. Ce plan guide sera finalisé à l’automne 2015.

 

Vous pouvez rencontrer l’équipe Cittànova, jusqu’au 3 juillet 2015, tous les mercredis et jeudis de 9 h à 13 h et de 14 h à 19 h au local situé 7 Place Jean Bégault.


Un projet urbain qui rassemble les énergies - Mars 2015

Lauréate de l’appel à manifestation lancé par le gouvernement et bénéficiant de subventions spécifiques, la ville de Doué-la-Fontaine a démarré sa phase pré-opérationnelle. Le projet est porté conjointement par la ville et la Communauté de communes et mis en œuvre par Cécilia Madiot, chargée de projet, qui coordonne les études et accompagne les travaux. Un bureau d’étude spécialisé en architecture et en urbanisme a été sélectionné : le cabinet Cittànova pour ses outils de travail performants permettant une large concertation.

 

Première étape : réaliser un plan-guide d’aménagement

La première phase de travail consiste à réaliser un plan-guide d’aménagement du centre-ville. Ce document mettra en évidence le contenu des actions à effectuer, la faisabilité aussi bien technique, administrative, que financière des actions retenues, ainsi que leur planification sur les 15-20 prochaines années.

Pour ce faire, le cabinet Cittànova débute par une phase de terrain en décryptant le fonctionnement architectural et urbain des rues du centre-ville.

Ensuite,  la commission  créée à l’occasion du dépôt du dossier de candidature en septembre dernier, et composée des différents acteurs référents du centre-ville (habitants, commerçants, médecins, élus locaux, partenaires – DDT, Conseil Départemental, Conseil régional, CCI, Office de l’habitat, Association des paralysés de France -, CAUE, ABF …) se réunira à trois reprises courant mai afin d’imaginer des scénarii d’aménagements du centre-ville.  Ce travail sera approfondi avec les habitants lors d’une balade urbaine organisée le samedi 6 juin 2015.

Le rendu définitif du plan-guide est prévu pour l’automne 2015, à l’issue de sa conception, les travaux sur les équipements et espaces publics seront planifiés. Le cabinet Cittànova sera chargé de rédiger les cahiers des charges de maitrise d’œuvre afin que  les différents projets d’infrastructure à venir soient continus et cohérents.

 

Un local dédié en centre-ville 

Venez rencontrer l’équipe de Cittànova en charge du projet, en participant à l’élaboration du schéma d’aménagement de référence pour la commune. Une permanence est mise en place dans un local dédié situé 7 Place Jean Bégault à Doué-la-Fontaine, tous les mercredis et jeudis de 9 h à 13 h et de 14 h à 19 h jusqu’au 20 juillet 2015.

 

Des axes stratégiques et des objectifs à atteindre

1/Rendre positive l’image du centre-ville et de son cadre de vie de proximité en garantissant le lien social

- Favoriser un cadre de vie de qualité en (re)définissant les usages de chaque place et espace public du centre-ville

- Préserver la qualité patrimoniale et identitaire du Douessin

- Poursuivre le développement touristique troglodytique

2/Retrouver une dynamique démographique durable garantissant la mixité sociale, maintenant les services et générant de nouveaux emplois

- Maintenir l’animation et améliorer l’intensité commerciale

- Promouvoir l’économie locale, les circuits courts

- Adapter l’offre de logements aux besoins de la population et attirer les populations à vivre en centre-ville

- Favoriser l’installation ou le développement des services en centre-ville

Projet de revitalisation du centre-ville - Décembre 2014

300 territoires identifiés par les Préfectures au mois de juin ont reçu la proposition de participer à cet AMI pendant l’été. A la clé, le lancement d’une démarche expérimentale pour 54 c

3 décembre 2014 : 300 territoires identifiés par les Préfectures au mois de juin ont reçu la proposition de participer à cet AMI pendant l’été. A la clé, le lancement d’une démarche expérimentale pour 54 communes en France sur des projets de revitalisation des centres-bourgs. Les subventions versées par l’Etat, dans le cadre de cet appel à projet, concerneront essentiellement l’amélioration de l’habitat.

Le gouvernement soutient une cinquantaine de projets de revitalisation de centres bourgs, lire le pdf

France 3 Pays de Loire a réalisé un reportage : cliquez ici (visible jusqu’au 08/12/14 – à partir de 10’ jusqu’à 12’24)

Contact :
Cécilia MADIOT
Chargée de Projets
02 41 83 11 74

c.madiot@ville-douelafontaine.fr

Lire le communiqué de presse du ministère [pdf]



La ville de Doué-la-Fontaine a initié en décembre 2012 une réflexion autour de la requalification de la Place des Fontaines, une place de grande importance pour l’entrée du centre-ville. Puis, à la demande de la municipalité, le Conseil Général de Maine-et-Loire a rédigé une proposition méthodologique détaillant les quatre principales étapes d’un programme de revitalisation d’un centre-ville. Cette note méthodologique a été présentée en mars 2014 à l’ancienne équipe municipale. Enfin, la nouvelle équipe a confirmé, lors de son installation, sa volonté forte de (re)dynamiser le cœur de la ville avec une première action : la mise en place du marché du vendredi après-midi.

C’est donc dans un contexte entreprenant et dynamique que s’inscrit l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) organisé par le Commissariat Général à l’Egalité des Territoires (CGET). En effet, le 25 juin 2014 l’Etat lançait une démarche expérimentale en faveur de la revitalisation des centres-bourgs, dans le cadre de sa politique d’égalité des territoires. Cette initiative n'est ouverte qu'à 300 communes en France, dont trois communes en Maine-et-Loire (Doué-la-Fontaine, Le Lion d'Angers, Pouancé), suite à un repérage des bassins de vie ruraux et périurbains réalisés sous l’égide des Préfets de Région.

Cet appel à manifestation d’intérêt lancé par l’Etat est une réelle opportunité pour la communauté de communes de la région de Doué-la-Fontaine, de s’inscrire dans un projet humain, durable et valorisant. Les calendriers se superposent, puisqu’à l’heure où l’Etat nous interpelle par cet AMI, notre territoire communautaire construit son Plan Local d’Urbanisme Intercommunal sur la base d’un diagnostic concerté. Ce dernier nous a apporté de nombreux éléments d’analyse et de support afin d’élaborer un plan d’actions cohérent dans le cadre d’un projet de revitalisation de centre-bourg.

Le Gouvernement propose, dans le cadre de cet appel à projet, des subventions importantes pour les 50 territoires qui seront retenus en novembre 2014, à l’issue d’une sélection nationale. Ces aides financeront des crédits d’ingénierie (accompagnement des collectivités dans l’élaboration et l’animation de leur projet de revitalisation), des aides à la pierre (pour soutenir le logement social) et des crédits de l’ANAH (pour l’amélioration du parc privé).

Les services de la ville, de la communauté de commune et leurs élus respectifs ont donc porté le dossier de candidature de Doué-la-Fontaine le 12 septembre 2014. Les résultats de la sélection nationale sont attendus dans le courant du mois de novembre.

dossier de présentation du projet de requalification du centre-ville de Doué-la-Fontaine [pdf - 3Mo]
Dossier annexe [7 Mo]

Des questions, des remarques ?

 

Depuis janvier 2016, Adeline GATARD a rejoint les services de la Mairie et est chargée de l’animation du projet de revitalisation du centre-ville. Elle est à votre disposition pour toute remarque, suggestion ou échange éventuel.

a.gatard@ville-douelafontaine.fr

Tél. : 02 41 83 11 83